Que signifie la main de fatma ?

Que signifie la main de fatma ?

de lecture - mots

Qu'est-ce que la main de Fatma ou Khamsa

La Khamsa est une ancienne amulette du Moyen-Orient symbolisant la main de Dieu. Dans toutes les religions, c'est un signe protecteur. Elle apporte à son propriétaire bonheur, chance, santé et bonne fortune.

La main de fatma est connue sous de nombreux noms : khamsa, main khamsa, hamesh, main hamesh, khamsa et chamsa. On l'appelle aussi la main de Miriam, du nom de la sœur de Moïse et d'Aaron. Il existe deux styles principaux de main khamsa : le plus populaire est la main hamsa stylisée avec deux pouces symétriques, mais il existe également des mains de fatma qui ne sont pas symétriques et qui ont la forme de véritables mains.

Les deux mains de fatma peuvent être portées avec les doigts pointant vers le haut ou vers le bas, et toutes deux sont censées offrir à leur propriétaire bonheur, paix et prospérité, ainsi qu'une protection contre l'ayin ha'ra, ou le mauvais œil. Le regain d'intérêt pour la Kabbale et le judaïsme mystique a remis le pendentif khamsa en vogue, et de nombreux artistes utilisent l'image de la main de fatma dans divers aspects de leur art, notamment les bijoux khamsa, les peintures, les sculptures, les khamsas muraux et les amulettes.

Le porteur de la main de fatma peut la porter vers le haut ou vers le bas et on pense qu'elle donne à son propriétaire le succès, l'harmonie et la protection contre l'ayin ha'ra, également connu sous le nom de mauvais œil.  Aujourd'hui, avec la popularité croissante de la Kabbale et du judaïsme spirituel, la main de fatma est devenue de plus en plus répandue. On la retrouve aussi couramment dans un grand nombre d'aspects variés de l'art.

Si vous souhaitez vous procurer un bijou bouddha représentant la main de fatma, n'hésitez pas à découvrir notre ravissant Pendentif Bouddha représentant ce symbole.

Le symbole de la main de Fatma est plus ancien que la plupart des religions.

Plus ancien que le christianisme, l'islam, le bouddhisme, l'hindouisme et le judaïsme.

Alors que le christianisme est apparu en 30 après J.-C. et l'islam en 610 après J.-C., la main de fatma aurait été utilisée par le peuple de Carthage (Tunisie actuelle) en 800 avant J.-C. Des découvertes archéologiques récentes font remonter l'utilisation de la main de fatma à 1500 avant J.-C. dans l'ancienne Mésopotamie (Irak actuel).

Dans l'ancienne Carthage, le symbole khamsa représentait la déesse Tanit, qui détenait le sens de la vie. En Mésopotamie, le khamsa représentait la déesse Ishtar (également appelée Inanna), qui était la reine des cieux et était censée accorder l'amour, la beauté, le sexe, la justice et le pouvoir politique.

Origine de la main de fatma

Bien que la main de fatma soit un symbole de l'islam et du judaïsme depuis des siècles, des fouilles archéologiques menées au Moyen-Orient prouvent que le khamsa est antérieur à ces religions et qu'il trouve son origine chez les Phéniciens. Il était utilisé comme symbole de protection pour une ancienne déesse du Moyen-Orient. La main de fatma a toujours été associée à une entité féminine offrant une protection contre le mal et l'infortune.

Le symbole de la main Hamsa est commun à la plupart des grandes religions.

Un point commun unique entre le judaïsme, l'islam, le christianisme, l'hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme.

Avant l'alphabet, les mots, les phrases, les langues et les religions, il y avait les symboles. En raison de ses origines préhistoriques, la main de fatma est un symbole quasi universel dans le monde d'aujourd'hui, adopté par de nombreuses grandes religions.

Connue sous le nom de main de Fatima dans l'islam, de main de Marie dans le christianisme, de main de Miriam dans le judaïsme, elle est également présente dans les anciennes religions que sont l'hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme.

La main de fatma a accompagné l'humanité en tant que symbole de divinité, de protection, de chance et de prospérité au cours des siècles passés, transcendant les pays, les religions et les cultures d'aujourd'hui.

Signification de la main de fatma dans le judaïsme, connue sous le nom de main de Miriam ou Hamesh.

La main de fatma est présente dans le judaïsme dans de multiples contextes depuis les temps bibliques, et le symbole Khamsa est omniprésent en Israël aujourd'hui.

Connu sous le nom de Hamesh, le mot hébreu désignant le chiffre 5. Hamesh fait référence aux cinq doigts représentés dans le symbole de la main de fatma. On pense que ces cinq doigts représentent les cinq livres saints du judaïsme, à savoir la Torah, la Genèse, l'Exode, le Lévitique, les Nombres et le Deutéronome.

Le symbole de la main de fatma est également connu comme la main de Miriam, la sœur de Moïse. Dans l'Égypte ancienne, lorsque le pharaon voulait tuer tous les petits garçons nés de personnes de confession juive, afin d'exterminer la population. On raconte que Miriam a convaincu une princesse égyptienne d'adopter son petit frère Moïse, lui sauvant ainsi la vie.

Moïse a ensuite conduit le peuple juif hors d'Égypte et de l'esclavage, le sauvant également de l'extinction. Pour cette raison, on dit que toute personne qui porte la main de Miriam comme bijou sur son corps tient une partie de celle de Miriam sur son corps, lui apportant ainsi protection, chance et bonne fortune.

Au cours de l'histoire récente, la Main de fatma a également été associée à la "magie sympathique" ou comme "la main de Dieu qui vient d'en haut" pour les personnes de confession juive.

"khamsa, khamsa, khamsa, tfu, tfu, tfu" est une expression courante en Israël, destinée à cracher la malchance !

Signification de la main de fatma dans l'islam, connue sous le nom de main de Fatima

La main de fatma est également connue sous le nom de main de Fatima, qui est la fille de Mahomet, le prophète et fondateur de l'islam.

Dans le folklore islamique, on raconte que la main de Fatima est devenue un symbole de foi lorsque son mari a ramené une nouvelle épouse à la maison.

Fatima, qui était alors en train de cuisiner, a eu un choc et a laissé tomber la cuillère en bois qu'elle utilisait, mais a continué à remuer la marmite à mains nues, sans se rendre compte qu'elle se brûlait.

Depuis ce jour, on dit que la main de Fatima ou la main de Fatima symbolise la patience, l'abondance et la fidélité, et qu'elle apporte puissance, bénédiction et chance.

Le mot arabe pour khamsa est également cinq, ce qui représenterait les cinq piliers de l'islam, à savoir la profession de foi, la prière, l'aumône aux nécessiteux, le jeûne et le pèlerinage.

Il existe également un ancien dicton en arabe, "khamsa fi ainek", qui se traduit par "cinq doigts dans ton œil", concernant la prévention du mauvais œil.

Signification de la main de fatma dans le christianisme, connue comme la main de Marie

La main de fatma est connue comme la main de Marie, la mère de Jésus-Christ dans le christianisme levantin.

Bien qu'il soit rare de vénérer un symbole autre que la croix dans le christianisme, la main de Marie est toujours considérée comme divine, car Marie était une personne ordinaire qui est devenue la mère de Jésus-Christ.

Pour cette raison, le symbole de la main de Marie est associé à la divinité, à la compassion, à l'éducation, aux soins, à la féminité, à la protection et à la bonne fortune.

Signification de la main de fatma dans l'hindouisme et le bouddhisme

Dans l'hindouisme et le bouddhisme, la main de fatma tournée vers le bas est connue sous le nom de Varadamudra, un geste symbolique que l'on voit souvent dans les peintures et statues religieuses et qui symbolise l'octroi de bienfaits, l'exaucement de souhaits et la miséricorde.

La main de fatma tournée vers le haut est connue sous le nom d'Abhayamudra, un symbole de protection contre le mal et l'auto-ignorance, et un symbole de paix, de bienveillance et de dissipation des peurs.

Le khamsa est également associé au chiffre cinq, qui fait référence aux cinq chakras par lesquels l'énergie est censée circuler dans le corps humain. Ainsi que les cinq sens du corps humain et les cinq mudras ou gestes symboliques effectués par la main et les doigts, qui facilitent la circulation de l'énergie dans le corps.

3. La main de fatma pointant vers le bas signifie : Un signe d'accueil, de don et de réception.

Si la main de fatma est orientée vers le bas, alors le khamsa représente une abondance de bonté.

Elle devient un signe de bienvenue qui invite les bonnes choses dans notre vie, notamment la chance, la bonne fortune, la bonne santé et le bonheur.

Dans cette position, les doigts sont généralement rapprochés, en signe d'invitation à la chance.

4. La main de fatma pointant vers le haut signifie : Un symbole de protection.

Lorsque les cinq doigts de la main de fatma sont dirigés vers le haut, la main khamsa protège le porteur de la négativité et du mal des autres.

Elle aide également le porteur à contrôler ses propres émotions négatives, ses peurs, sa cupidité, sa haine et ses insécurités. Les doigts peuvent également être écartés en signe de répulsion du mal.

5. Souvent associé à d'autres symboles : Elle est également fabriquée ou sculptée dans de l'argent.

La main de fatma est souvent représentée par un œil au centre de la paume. Il s'agit de l'œil maléfique de protection, destiné à éloigner le mauvais œil des autres et à protéger celui qui le porte.

La main de fatma est aussi souvent ornée d'une fleur de lotus, symbole de pureté, d'illumination, d'auto-régénération et de renaissance. Même avec ses racines dans l'eau la plus sale, le lotus produit la plus belle des fleurs.

La main de fatma est aussi souvent accompagnée du symbole du poisson, symbole de fertilité, de renaissance, de chance, de santé, de bonheur, de force et d'endurance. On prétend que les poissons sont résistants au mauvais œil car ils sont toujours sous l'eau, non visibles directement par l'œil humain. En outre, un poisson ne ferme jamais les yeux, il est donc constamment à l'affût, tout comme Dieu.

Le symbole de la main de fatma est le plus souvent sculpté ou formé dans de l'argent, un métal censé représenter la pureté et posséder des propriétés magiques.

Vous pouvez également voir la main de fatma ou la main de Fatima peinte en rouge sur les murs des maisons et suspendue à l'entrée des chambres, en particulier celles des femmes enceintes et des bébés.